Agriculture Biologique

Par respect pour l’environnement, des abeilles et la qualité des produits, l’exploitation est à ce jour en conversion Agriculture Biologique. La durée de conversion en apiculture est de 1 an. Les récoltes réalisées en 2021 seront donc certifiées Agriculture Biologique (Miel, gelée royale, pollen, produits d’élevage).

Voici les principales mesures du cahier des charges appliqué à l’apiculture biologique :

  • Emplacement des ruchers : Les ruchers doivent se situer de telle façon que dans un rayon de 3km autour de leurs emplacements les sources de nectar et de pollen soient constituées essentiellement (>à 50%) de cultures produites selon les règles de l’agriculture biologique et/ou d’une flore spontanée.
    Exemples : prairies permanentes ou temporaires, zones humides, forêts, jachères.
  • Traitement des colonies : En élevage biologique, la prévention des maladies est basée sur la sélection des races, les pratiques de gestion des élevages, la qualité des aliments, la densité adéquate et un logement adapté.
    Toutefois, lorsque les mesures préventives mises en place sont insuffisantes pour maîtriser un problème
    sanitaire et que les colonies sont malades ou infestées, les ruches doivent être traitées immédiatement à l’aide d’un produit autorisé. En apiculture, seuls les acides naturels (oxalique, formique, acétique, lactique) et les huiles essentielles sont autorisées. L’utilisation de médicaments chimiques de synthèse est interdite.
  • Nourrissage : Pendant la période de production, les ruchers doivent être situés dans des zones où les ressources en eau, nectar et pollen sont suffisantes pour les abeilles. Pendant le sommeil de la ruche, une quantité suffisante de miel et de pollen doit être laissée pour assurer la survie hivernale des colonies. Le nourrissage des colonies d’abeilles n’est autorisé que si la survie des ruches est menacée par les conditions climatiques (sauf dans le cas des essaims en cours de développement qui peuvent être nourris si nécessaire). Le nourrissage s’effectue uniquement au moyen de miel, sucre ou sirop de sucre biologique.
  • Matériaux des ruches : Les ruches et les matériaux utilisés dans l’apiculture sont principalement constitués de matériaux naturels. Certains éléments de la ruche ou ruchette peuvent être en plastique (le nourrisseur, le plancher), mais le corps, les hausses et les cadres doivent être en matériaux naturels.
    A l’intérieur des ruches, seuls les produits naturels tels que la propolis, la cire et les huiles végétales sont autorisés.
    A l’extérieur, les produits utilisés ne doivent pas présenter de risques de contamination pour
    l’environnement ou les produits apicoles.
    Exemple de produits autorisés : le « thermopeint » (peinture à pigment aluminium), l’huile de lin, l’essence de térébenthine, les peintures ou lasures à base d’eau.
    Exemple de produits interdits : carbonyle, créosote, huile de vidange.

Retrouvez de plus amples informations auprès de l’Agence Bio, ainsi que la notification de notre engagement Agriculture Biologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *