Le Robinier Faux-Acacia

Le robinier faux-acacia ou acacia (Robinia pseudoacacia) est une espèce de la famille des Fabacées (légumineuses de la sous-famille des Viciaceae). Cet arbre présente des fleurs zygomorphes caractéristiques chez les Fabacées. Ses fruits sont des gousses ressemblant à un haricot plat avec des graines à l’intérieur.

Le nom du genre a été dédié par le naturaliste Carl von Linné à Jean Robin (1550-1629), botaniste du roi de France Henri IV, qui introduisit cet arbre en France, et à son fils Vespasien Robin (1579-1662), également botaniste. Jean Robin avait reçu des graines, en provenance des montagnes des Appalaches, de la part du naturaliste britannique John Tradescant l’Ancien (1570-1638). Il obtint le premier spécimen français et le planta à Paris, en 1601, dans son jardin situé à l’emplacement de l’actuelle place Dauphine. Il a disparu depuis longtemps, mais son fils transplanta des rejets qui ont donné naissance à deux arbres qui existent encore aujourd’hui à Paris : l’un au square René-Viviani attenant à l’église Saint-Julien-le-Pauvre (planté en 1601 et plus vieil arbre de Paris), l’autre au Jardin des Plantes (planté en 1636).

C’est un arbre qui atteint 20 à 30 m de haut pour 1 m de diamètre . Il est très souvent drageonnant et forme des bosquets parfois envahissants. Le tronc gris brun est souvent double avec une écorce épaisse profondément crevassée dans le sens longitudinal. Les drageons et jeunes branches sont épineux. En taillis, il peut faire des pousses de 20 m. Plus le terrain est mauvais et plus il drageonne et les fourrés font leur action protectrice. Il pourrait préparer l’arrivée d’autres espèces mais il est assez inexpugnable.

Les feuilles caduques apparaissent tard au printemps. Elles sont imparipennées, avec un grand nombre (de 9 à 23) de folioles ovales; les stipules des feuilles portées par les rameaux non florifères sont transformées en aiguillons aigus, qui persistent plusieurs années après la chute des feuilles.Rameau de Robinier faux-Acacia

Les fleurs qui apparaissent au mois de mai sont blanches, en grappes pendantes parfumées et mellifères de 10 à 25 cm de long. Le robinier est une importante plante mellifère mais la sécrétion de nectar n’est abondante que par une température supérieure à 20°C et est arrêtée par les températures basses et par la pluie. Le miel du robinier faux-acacia n’est jamais commercialisé sous ce nom, mais sous celui de “Miel d’Acacia”, ce qui est botaniquement faux mais est une appellation tolérée par l’usage.

Le miel d’acacia un miel liquide à la belle couleur d’ambre clair qui cristallise très lentement (plusieurs années). Il est riche en fructose et sels minéraux. En revanche, la miellée du robinier est une miellée capricieuse. En effet, le robinier fleurit habituellement début mai en pleine période des saints de glace où les températures peuvent être assez froides et la météo pluvieuse. Or, pour produire du nectar en bonnes quantités, le robinier a besoin de températures supérieures à 20 °C. La récolte de miel d’acacia est donc rarement régulière en France.

Sources : Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *